top of page
Rechercher

Ramener le féminin dans la divinité




Titre: Démêler la Tapisserie de la Création : La Danse des Dualités


Vous êtes-vous déjà arrêté pour vous demander qui nous sommes vraiment ? Qu'est-ce qui fait de nous, nous ? C'est une énigme fascinante, n'est-ce pas ? Eh bien, permettez-moi de partager une idée avec vous - une perspective nouvelle. Il s'agit de l'équilibre, l'harmonie entre deux forces en nous, nos côtés masculin et féminin.


Considérez ceci. Nous avons tous en nous un peu de 'Mère' et de 'Père'. La Mère représente la matière, et le Père, le modèle. Et tout comme l'interaction des fils dans une tapisserie, c'est leur mélange et leur équilibre qui nous crée - le reflet de Dieu.


Imaginez que vous observez un artiste à l'œuvre. Vous pouvez voir l'œuvre d'art prendre forme, mais l'artiste ? Il est caché à la vue. De la même manière, nous sommes l'art visible de Dieu, mais nous ne pouvons pas physiquement voir Dieu - l'artiste divin qui nous a créés.


Nous sommes le chef-d'œuvre de Dieu, façonné par les énergies du Père (le Modèle) et de la Mère (la Matière). Ce que nous voyons, ressentons et touchons est la matière. Mais il y a aussi une force invisible à l'œuvre ici - le modèle.


Pendant longtemps, certaines croyances nous ont amenés à dévaloriser l'aspect féminin de la divinité. Prenons par exemple certaines croyances protestantes chrétiennes. Elles relèguent l'idée que Dieu ait un côté féminin, considérant même comme un péché de penser à la Vierge Marie comme divine. Les hommes sont considérés comme supérieurs, et les femmes leur sont soumises.


La Mère est la manifestation de la création. Si nous l'ignorons ou la rejetons, nous nous déconnectons de la Terre Mère. Oui, vous avez bien compris ! Nous faisons partie de la Terre Mère, faits de la terre, nourris par la nourriture, nous sommes la matière personnifiée.


Le Père, la force invisible, se reflète à travers ses créations, proclamant qu'il nous a faits à son image. La Mère n'est qu'un reflet du Père, pourtant ils fusionnent toujours, créant toujours.


Lorsque nous nions la Mère, nous nions essentiellement nos racines, nous éloignant du chakra racine, la centrale de notre énergie créative. Rappelez-vous, la création nécessite l'équilibre des dualités. Rien n'existe sans l'interaction de ces polarités.


Pour débloquer notre véritable potentiel, pour exercer notre pouvoir créatif, nous devons reconnaître les deux côtés de notre être. Ignorer l'un est comme essayer d'applaudir avec une seule main - ça ne fonctionne tout simplement pas.


Nous sommes un mélange de céleste et de terrestre. Le Père céleste nous connecte par le biais du chakra couronne, tandis que la Mère terrestre nous lie par le chakra racine. Et il est important que nous reconnaissions et honorions cela.


Alors, respectons et chérissons notre nature double. Nous sommes à la fois sol et étoile, viande et mysticisme. En nous connectant et en honorant à la fois le Père et la Mère en nous, nous pouvons embrasser notre véritable nature et débloquer notre potentiel de création et de reflet de l'image de Dieu. Après tout, nous sommes l'art divin en mouvement.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page